Acido – Basique

Acido – Basique

Qu’est-ce que l’équilibre Acido-Basique ?

Comprendre l’importance de l’équilibre acido-basique de votre corps pour éviter les problèmes de santé liés à l’acidité.

Vous avez déjà entendu ces termes quelque part… L’équilibre acido-basique est ni plus ni moins la gestion de l’acidité du corps. Dans le monde moderne dans lequel on vit, cet équilibre est très souvent rompu et devient de plus en plus inquiétant pour la santé…

Je vais vous expliquer l’importance de l’équilibre acido-basique.

Comment fonctionne le corps ?

Le corps humain est basé sur une multitude d’équilibres et de réactions chimiques. Pour fonctionner correctement, il doit rester à un certain degré d’acidité.

L’acidité d’une substance se mesure en pH ou Potientiel hydrogène. Si la substance est acide alors le pH est inférieur à 7 donc la substance sera alcaline (ou basique) au-dessus de 7 et on dira que l’on a un pH neutre pour une valeur de 7.

Pour exemple, le sang doit se situer entre un pH de 7,32 et 7,42, on ne peut pas vivre en dehors de ces limites.

Heureusement le corps s’autorégule et utilise plusieurs moyens pour modifier son pH, mais au détriment du reste du corps…

Imaginons que votre corps est trop acide, il va devoir chercher des sources alcalines (des bases) pour faire tampon et remonter le pH. Ces sources se traduisent par des minéraux, calcium, magnésium, etc… Vous comprenez le problème ?

Votre corps va puiser dans ses réserves de minéraux pour remonter le pH. Il va donc regarder au niveau des os, des organes, des muscles et va piller les éléments nécessaires pour le pH…

C’est ce qu’on appelle la déminéralisation !

Conséquences de l’acidose, l’excès d’acide dans le corps :

Sur du court terme, la régulation du corps n’est pas grave en soi. Mais imaginez-vous si cette acidité dure depuis plusieurs années et que votre corps doit s’adapter en enlevant les minéraux basifiants sur les os, les dents et les muscles. Au final l’équilibre acido-basique est rompu et vous souffrez d’une déminéralisation qui peut entrainer l’ostéoporose, l’arthrose, des caries..

Voici une liste non exhaustive des conséquences de l’acidité du corps :

  • Un ralentissement du métabolisme ( Fatigue chronique, crampes musculaires..)
  • Une baisse du système immunitaire ( rhumes, sinusites, otites, bronchites, migraines..)
  • Sensibilité au stress, nervosité, irritabilité, dépression
  • Altère les hormones de croissance ( baisse de la prise de muscle, de la croissance)
  • Inflammation des tendons, renvoi acide , brulures d’estomac
  • Ostéoporose, calvitie, cheveux ternes, arthrite, douleurs sciatiques, calculs rénaux
  • Accélération du processus du vieillissement

 

Si vous vous retrouvez dans certains de ces problèmes, alors peut-être qu’il est grand temps de se préoccuper de son équilibre acide et basique. Et puis même en prévention il vaut mieux protéger son corps en « basifiant » au maximum.

Les causes de l’acidification

Pour gérer au mieux son équilibre et préserver sa santé, il faut connaître les causes de cette acidification.. Elles peuvent provenir de sources complètement différentes ! et c’est bien là le problème..

Notre société et l’alimentation moderne provoquent un excès d’acidité continuelle… En commençant par notre mode de vie ultra speed. Le stress, le surmenage, les pensées négatives, le manque de sommeil, le manque de mouvement et la mauvaise oxygénation des cellules provoquent une acidité.

À ceci on ajoute une mauvaise alimentation avec trop de protéines, de céréales, pas assez de légumes verts, crudités et un repas avalé en 15 min chrono vous obtenez le parfait chemin de l’acidose !

En bref, tout le monde est sujet à rompre son équilibre acido-basique..

Comment rétablir l’équilibre ?

Heureusement, il existe des moyens de rétablir ces problèmes, même si vous êtes déjà (et surtout si vous l’êtes) dans une acidose, les choses s’amélioreront si vous vous sensibilisez et prenez soin de votre santé J

J’écrirais un article complet sur la façon de basifier son organisme, mais d’ores et déjà je peux vous informer sur les principaux changements à effectuer.

  • Diminuer les aliments acidifiants (viandes, céréales, lait, fromage) et augmenter les aliments basifiants (crudités, légumes verts, graines, oléagineux..) Voir le tableau PRAL des aliments.
  • Faites du sport, oxygénez vos poumons, faites des exercices de respiration.
  • Par la supplémentation en bicarbonates, citrates, acétazolamide, il est recommandé de demander conseil à un professionnel de santé avant de se supplémenter.

 


Biocontact, no 195, octobre 2009, L’équilibre acido-basique, par Valérie Vidal, p. 12.

(en) John A Kellum « Determinants of blood pH in health and disease » [archive] Crit Care 2000; 4(1): 6–14. PMID 11094491 [archive] (DOI:10.1186/cc644 [archive])

Biocontact, no 195, octobre 2009, L’équilibre acido-basique, par Valérie Vidal, p. 14

Dr Philippe-Gaston Besson, Acide-base :

Brown, S.E., Trivieri, L. The Acid Alkaline Food Guide. SquareOne Publishers, USA, 2006.si

Laisser un commentaire

Fermer le menu